Terr’Arboria, à L’Isle-sur-La-Sorgue, votre entreprise d’élagage spécialisée en taille douce et raisonnée !

Terr’Arboria est une entreprise d’élagage et d’abattage d’arbres située à l’Isle-sur-la-Sorgue, proche du Luberon, dans le Vaucluse. William Guiraud, arboriste grimpeur (élagueur), titulaire du Certificat de spécialisation – Taille et soins aux arbres –  intervient à toutes hauteurs pour la taille, l’abattage et le démontage d’arbres. Il  répond aussi à toutes vos demandes de conception et entretien de jardins.

Terr’Arboria intervient dans un rayon de 50 km depuis l’Isle-sur-la-Sorgue (Oppède, Ménerbes, Maubec, Coustellet, Lagnes, Saumane, Fontaine-de-Vaucluse, Le Thor…) pour tous travaux d’élagage, d’abattage délicat, débroussaillage, conception et entretien de jardin !

Devis gratuit – Nous vous garantissons une intervention rapide !

NE PAS SE FIER AUX IDEES RECUES !

« La taille fait du bien à l’arbre » : Faux ! Toute taille sévère provoque un stress à l’arbre.  Seules les contraintes extérieures l’obligeront à le tailler.

« Depuis toujours on taille les arbres ! » : Erreur ! Dans le temps, la taille radicale était pratiquée à des fins productives : bois, vannerie, fourrage, etc. De nos jours, cela ne se fait plus, mais ce type de taille se pratique encore par habitude et ignorance.

« Mais tailler un arbre lui donne de la force ! » : Bien au contraire ! Toute branche vivante est utile à l’arbre. Tailler des branches de gros diamètre, diminuer le port de l’arbre ont des conséquences sur sa pérennité, sa santé et sa solidité. L’arbre se développe selon ses besoins. Dans la mesure du possible, nous devons respecter sa croissance naturelle.

« Suite à une bonne taille les branches semblent plus solides et poussent beaucoup plus vite ! » : La diminution brutale du volume de feuilles vertes provoque la baisse de photosynthèse. Pour palier à cela, l’arbre puise dans ses réserves pour fabriquer de nouvelles branches rapidement. Sur le long terme, la vitalité de l’arbre est compromise. De plus, la tenue mécanique de ces rejets est médiocre.

« Un arbre trop haut ne risque-t-il pas de tomber ? » : Le fait de réduire le port de l’arbre diminue sa prise au vent. La taille sévère abîme inévitablement la santé de l’arbre. Le fait de couper les branches charpentières l’oblige à puiser dans ses réserves, ce qui l’affaiblit. Suite à ce type de taille, nous voyons augmenter le risque de chute de branches. La taille radicale favorisera l’apparition des maladies agents pathogènes telles que les bactéries les champignons et les insectes, etc.